Le planning projet est l’outil qui consiste à déterminer et à ordonnancer les tâches d’un projet, qui permet de visualiser les dates de réalisation des activités, d’estimer leurs charges, de déterminer les profils nécessaires à leur réalisation, d’identifier les jalons et les objectifs du projet.

Il prend la forme d’un diagramme de GANTT dans lequel chaque tâche est représentée par une ligne, tandis que les colonnes représentent l’unité de temps (jour, semaine, mois) en rapport avec la durée du projet. Le temps estimé pour une tâche se modélise par une barre horizontale dont l’extrémité gauche est positionnée sur la date prévue de démarrage et l’extrémité droite sur la date prévue de fin de réalisation. Les tâches peuvent être exécutées en parallèle mais lorsqu’elles s’enchaînent séquentiellement, des relations d’antériorité peuvent être modélisées.

Plusieurs scenarios peuvent être envisagés concernant l’ordonnancement des tâches. En fonction de l’évolution du projet, un scénario peut être privilégié au détriment d’un autre.

En amont, la décomposition du travail à réaliser ou WBS (Work Breakdown Structure), est une méthode de découpage hiérarchique arborescente des activités en composants élémentaires. Le WBS divise visuellement l’ensemble du projet en plusieurs sous-ensembles qui sont compréhensibles et appréhendables par l’équipe projet. Chaque niveau du projet propose plusieurs sous-niveaux, jusqu’à celui des tâches concrètes à réaliser.

Le planning projet permet d’analyser les écarts entre les objectifs réalisés et les objectifs prévus, d’avoir de la visibilité sur l’état d’avancement du projet, de classer les tâches en fonction de leur priorité, de prévoir les actions à mener, de gérer les conflits de ressources et de construire une communication claire vers l’ensemble des parties prenantes du projet.